Le golf, c’est quoi?

  • Ce n’est pas un sport !      Faux !

Bien que le golf ne soit pas comparable à un triathlon ou à l’haltérophilie, ce sport demande  une bonne condition physique pour pouvoir effectuer les huit à dix kilomètres de marche sur terrain plus ou moins vallonné, un balancier de club en équilibre, accélérer la tête de club jusqu’à 160 kilomètres par heure et projeter la balle à 250 mètres avec une vitesse de départ d’environ 240 kilomètres par heure. Souffle, rythme, endurance, équilibre, concentration et force mentale sont mis à forte contribution.

  • C’est élitiste !      Par le passé, oui, aujourd’hui, non !

A l’image du tennis, qui dès son origine a cultivé une image aristocratique et était réservéà la haute bourgeoisie et aux dirigeants d’établissements de prestige, il s’est par la suite démocratisé pour devenir un sport populaire accessible à tous. Le golf est en pleine mutation, il se démocratiseà son tour. Bien sûr, il traîne, tel de vieilles casseroles, son image élitiste mais celle-ci n’est plus véridique tant le nombre de parcours s’estdéveloppé  et les offres sont devenues abordables. Grâce à l’ASGI(association suisse des golfeurs indépendants) il n’est plus obligatoire d’être membre dans un club pour y jouer et l’on peut jouer sur la majorité des parcours.

  • Ce n’est pas un sport !      Faux !

Bien que le golf ne soit pas comparable à un triathlon ou à l’haltérophilie, ce sport demande  une bonne condition physique pour pouvoir effectuer les huit à dix kilomètres de marche sur terrain plus ou moins vallonné, un balancier de club en équilibre, accélérer la tête de club jusqu’à 160 kilomètres par heure et projeter la balle à 250 mètres avec une vitesse de départ d’environ 240 kilomètres par heure. Souffle, rythme, endurance, équilibre, concentration et force mentale sont mis à forte contribution.

  • C’est trop coûteux !       Vrai et Faux !

Le golf demande un investissement de base pour l’équipement et pour accéder au parcours mais trop coûteux par rapport à quoi exactement ? Pour effectuer un parcours, il faut investir une centaine de francs en moyenne, ce qui représente environ 25 francs de l’heureétant donné que le parcours sera effectué en 4 à 4,5 heures. Tout a fait comparable au tarif de location (prix de l’heure)d’un court de tennis, d’une salle de squash ou d’un forfait pour une journée de ski. Pour un membre, le droit de jeu annuel est bien inférieur au budget d’un fumeur (à raison d’un paquet par jour).

  • C’est un sport de vieux !      Faux !

Le golf est un sport qui demande beaucoup de tempsentre la durée du trajet, l’échauffement, le parcours et le 19ème. Par conséquent, les retraités sont plus àmême de pratiquer ce sport. Au-delà de ce seul argument, c’est un sport qui peut être pratiqué par tous de 9 (ou moins)à 99 ans (ou plus).

  • C’est polluant et gourmand en consommation d’eau !      Vrai et Faux !

Les règlementations nationales et européennes en matière de produits phytosanitairesrégulent les acteurs de la filière. Pour exemple, les golfs d’Evian et de Sion se situent pour l’unau-dessus des zones de captage d’eau et pour l’autreau-dessus de la nappe phréatique. Par conséquent, ils se doivent d’agir avec prudence et dans le plus grand respect de l’environnement.Les golfs s’adaptent aux prévisions locales et dosent ainsi l’arrosage pour le limiter à un niveau le plus économique possible.

  • Le code vestimentaire, trop restrictif !      Faux !

Le golf est un sport de traditions et de valeurs. Esprit sportif, intégrité, honnêteté, humilité, respect en sont les bases. Un standard d’habillement et de comportement est attendu de chacun pour le confort de tous. Aurait-onidéed’aller jouer un match de football avec des espadrilles, d’aller skier avec des chaussures de plage, de se rendre dans un restaurant gastronomique avec un marcel et un bermuda cargo ? Certainement pas…

  • Toute cette histoire d’index et de compétition, ça ne m’intéresse pas !      Faux !

Avant chacun de ses coups, tout golfeur, et quelle que soit sa pratique, a pour objectif de bien taper sa balle. En direction du green, puis du trou. Quand vous jouez au foot, l’objectif partagé par tous les joueurs, quel que soit leur niveau, est de mettre la balle dans les buts. Au tennis, ce sera de rattraper la balle et de la renvoyer en passant le filet. Vous pouvez pratiquer le golf de la manière qui vous convient étant donné que seul le plaisir pris à parcourir les parcours est important et que votre plus grand adversaire, c’est vous-même…

Bienfaits acquis grâceà la pratique du golf

S’oxygéner

Avec ses terrains verdoyants, son atmosphère paisible, le golf a de quoi séduire les amoureux de la nature. Chaque terrain est un écosystème à part entière, que l’on prend plaisir à parcourir durant 4 à 5 heures pour les compétiteurs. D’autant que l’exposition au soleil est une source importante de vitamine D, bien connue pour renforcer les os et le système immunitaire. La pratique du golf est un véritable anti-stress.

Se concentrer

En sollicitant notre coordination et notre équilibre, la pratique du golf stimule notre fonctionnement neurologique et contribue à rajeunir notre cerveau. Lorsque l’on amorce son putt, la dispersion mentale n’est pas bonne conseillère, envisagez plutôt une configuration d’âme à l’instar du bonze en méditation. Ou, plus légèrement, mobilisez l’attention nécessaire à la bonne exécution d’un geste qui requiert coordination, fluidité et équilibre. Le cerveau, au centre de ces enjeux, tire parti du haut niveau de concentration requis et voit ses capacités augmenter. Mais un joli coup ne suffit pas, il faut être régulier, être en mesure de le reproduire. Pour cela, le contrôle de soi s’impose. Idéal à tout âge, il impose le contrôle de soi, une aptitude utile dans bien d’autres domaines de notre vie !

À l’approche d’une compétition, il est important de relativiser l’événement. Il faut jouer tranquillement, avoir le haut du corps bien relâché et penser uniquement au coup que l’on va jouer, sans ressasser le précédent ni penser à ce que la suite pourrait être. Il est primordial de situer dans le présent. Pour maintenir un bon niveau de concentration, il est important de visualiser son coup.

Plus vous vous entraînez, plus vous avez confiance, ce qui va diminuer le stress et avoir un impact positif sur votre mental.

Se dépenser

Contrairement à une idée reçue, le golf est un sport “physique”. Ne croyez pas laisser votre corps au repos en prenant les clubs en main. Bien au contraire. Pour un 18 trous, le parcours de golf nécessite un effort fractionné et modéré sur près de 9 km et des parcours souvent vallonnés. Les muscles sollicités sont principalement les membres inférieurs, du fait de la marche, mais chaque swing implique la rotation du buste et les abdominaux, les épaules, les bras, les avant-bras doivent œuvrer en souplesse pour réunir puissance et précision. On comprendra mieux pourquoi un golfeur consomme en moyenne 375 calories par heure. Et la question “le golf est-il un sport ?”, on l’envoie dans quel trou ?

Se muscler

Vous êtes au driver, tout se passe bien, la balle s’envole et s’arrête 200 m plus loin. Vous venez de vous engager dans une séance qui va durer 4h30 et la voiturette est au garage. L’endurance entre en jeu et les bienfaits de la marche se font sentir. Votre état de santé en profite pour parfaire ses divisions pulmonaires, vasculaires, articulaires et musculaires. La tension artérielle et le taux de cholestérol diminuent, les risques de maladies du cœur et d’accident vasculaire cérébral s’amenuisent, l’arthrose est combattue et le plaisir de se faire du bien est présent, forcément.

363 km/h : ce n’est pas le record de vitesse d’une formule 1 mais celle d’une balle de golf, détenu par l’Anglais Joe Miller ! Même à une vitesse plus raisonnable, le mouvement de balancier du swing et la frappe de la balle sollicitent en profondeur les muscles du buste et des jambes. Le swing de golf fait partie des gestes les plus complexes en un minimum de temps. En une seconde et demie, il fait appel à 13 articulations et 69 muscles.

S’apaiser

Sport emblématique du flegme et du fair-play britannique, le golf n’oppose pas des adversaires mais réunit des partenaires qui apprécient converser. Ne pas considérer son partenaire de jeu comme un adversaire à anéantir. Voici l’une des finesses du golf. Sur le green, l’esprit de compétition s’efface devant l’idée de partage et de convivialité. Libéré de toute tension, le golfeur peut se concentrer sur son jeu et offrir son plus beau swing !

Le golf est un sport de précision se jouant en plein air et qui consiste à placer une balle dans un trou à l’aide de clubs. Le but du jeu consiste à effectuer un parcours codifié en moins de coups possibles. Précision, endurance, technicité, force mentale sont indispensables pour ce sport.

 

  • Le golf permet de travailler l’endurance et le souffle avec la marche
  • Le golf permet de tonifier le corps et permet de se dépenser tout en préservant les articulations
  • Le golf permet de profiter du plein air et favorise la détente et la convivialité.
  • Le golf inculque la patience, la concentration et la persévérance
  • Le golf permet de se découvrir, d’apprendre à se connaître

Logo Golf Indoor Moutier